accueil | la revue | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales

Office et culture - stratégies et environnements tertiaires



LA boutique

Découvrez le dernier numéro d’Office et Culture, toute la collection et les articles. Souscrivez un abonnement en ligne, achetez un numéro ou un article de la seule revue, consacrée à l'aménagement des espaces de travail tertiaire.

architecture

aménagement

produits

évènements

la revue

archives

sièges

Herman Miller rend hommage à Ward Bennett

29 octobre 2015 Peu connu en Europe, Ward Bennett (1917-2003) appartient pourtant au panthéon des designers américains et aujourd’hui "Herman Miller Collection" met en lumière le designer prodigieux qu'il fut en rééditant une sélection de pièces emblématiques, contemporaines et fonctionnelles.

Ward Bennett


Né Howard Bernstein à Manhattan (New York) en 1917, Ward Bennett quitte l’école à 13 ans et travaille dans le monde de la mode. Il crée sa première collection de vêtements à 15 ans et s’envole pour l’Europe un an plus tard. Il suit alors des cours d’art à Florence puis Paris et - en parfait autodidacte - s’aventure sur les terrains aussi inspirants que l’illustration, la sculpture, la joaillerie, l’agencement et la décoration d’intérieur.

Ward Bennett s’enrichit au gré d’une myriade de rencontres - aimant préciser « j’apprends au contact des gens » - et ses influences se nomment, notamment, Hattie Carnegie, Hans Hofmann et Georgia O’Keeffe.

A Paris, il sera brièvement l’élève d’Ossip Zadkine - maître de la sculpture cubiste - mais fera surtout la connaissance de Constantin Brancusi - l’un de ses héros dont il admire l’honnêteté, l’intégrité et le génie - et Le Corbusier qui le fait s’interroger sur l’architecture moderne et sa relation aux espaces intérieurs et à la décoration.

De retour à New York, sa réputation l’a précédé et son travail séduira David Rockefeller, Tiffany & Co., Sasaki, Gianni Agnelli ou encore Jann Wenner, le fondateur du magazine Rolling Stone. Le président Lyndon B. Johnson, lui commandera une chaise - à mi-chemin entre une chaise de bar et de tribunal, avec un petite selle de western - pour la bibliothèque de la Maison Blanche.

Aux cotés du médecin traitant les problèmes de dos de John F. Kennedy, Bennett travaille sur l’importance du support lombaire, des accoudoirs et de l’inclinaison idéale d’un dossier de siège. De cette expérience, il ressort en ayant désormais en tête deux « essentiels » en termes de recherche et conception : la simplicité et le confort.

Le minimalisme est l’essence même de son œuvre
Ward Bennett dessine plus de 150 sièges - dont de véritables classiques - et rien, dans ses créations, n’est superflu !

Salué par l’American Institute of Architects pour avoir « transformé les matériaux industriels en objets sublimes », Ward Bennett se révèle comme l’un des tous premiers designers à avoir introduit ces matériaux dans l’univers de l’habitat.

Certaines de ses créations font - désormais - partie de la collection permanente du MoMA ainsi que du National Design Museum Cooper-Hewitt à New York.

Quand Bennett décède à 85 ans - en 2003 - le New York Times décrit cet érudit comme « un designer de mobilier new- yorkais (...) dont les lignes épures et les matériaux délicats définissent discrètement une époque ».

Découverte ci-dessous de ses classiques...

Information :  Herman Miller Collection.

 

Sied Chair


Sled Chair - 1966. Ce siège exprime toute la sensibilité industrielle de Ward Bennett - Son piétement en acier soudé - dont la structure tubulaire en forme de X repose sur deux profils fins et parallèles - est un hymne à la simplicité. Son dossier et son assise sont recouverts de tissus ou de cuir.

 

Scissor Chair


Scissor Chair - 1968 Inspiré de la « chaise de pont » des paquebots transatlantiques - sur laquelle les croisiéristes se prélassaient au 19e siècle - le siège Scissor associe confort absolu et élégance toute contemporaine. L’équilibre de ses lignes est une ode à la relaxation. Scissor Chair se décline autour d’une structure métal ou bois et de nombreux revêtements textiles ou cuir. 

Bumper Chair - 1966


Bumper Chair - 1966  La sobriété et le naturel de ses courbes traduisent l’approche minimaliste de Ward Bennett... Imaginé d’après l’emblématique chaise pivotante de George Washington, le siège Bumper affiche tout à la fois son classicisme et sa modernité. Il bénéficie d’un support lombaire qui renforce son ergonomie et augure d’un confort extrême d’utilisation.

Bumper Chair s’imagine volontiers autour d’une table de salle à manger ou dans une salle de réunion. Son piétement - en aluminium poli - se décline en trois versions : 4 pieds, en croix ou avec roulettes. Assise et dossier disponibles en textiles ou cuir. 

Rolled Arm


Rolled Arm - 1970 En version fauteuil ou canapé, Rolled Arm symbolise l’éloquence du design signée Bennett... Entre luxe et volupté, ce mobilier affirme - sans ostentation - ses formes généreuses, ses lignes franches et sensuelles. La gamme Rolled Arm se décline en trois tailles de canapé et un fauteuil club. Revêtement en tissus et pieds en noyer ou frêne massif. 

Landmark Chair


Landmark Chair - 1964 Harmonie des formes et justesse des proportions... Le siège Landmark se distingue par la noblesse et la délicatesse de ses courbes. Sa légèreté, sa solidité et la douceur de son volume lui permettent de s’adapter tant à un environnement de travail que dans un habitat convivial. Structure en frêne massif - Dossier et assise garnis ou cannés. 

Envelope Chair


Envelope Chair - 1966 Une esthétique avant-gardiste qui laisse présager un confort intemporel... Ce siège marie - avec subtilité- ce que l’on nomme, dans l’écriture manuscrite, les pleins et les déliés. A la garniture du dossier, de l’assise et des côtés répond - dans un accord parfait - la finesse de la structure tubulaire en acier. Le siège Envelope est proposé dans de nombreuses finitions métal et un large éventail de textiles et de cuir. 

I Beam Tables


I Beam Tables - 1966 Very Arty... La série de tables I Beam reflète l’amour de Ward Bennett pour les matériaux à la fois précieux et industriels. La transposition de l’architecture moderne - à travers l’objet - donne ici pleinement sa signification. Entre épure et raffinement, les I Beam Tables se jouent du quotidien avec une parfaite polyvalence. Pied en fonte d’aluminium laquée et plateau en pierre ou en verre. 

H Frame Table


H Frame Table - 1965 Naturellement fonctionnelle et durable... H Frame incarne - dans un même élan - l’épure et la sophistication. Cette table basse ou d’appoint est proposée avec un plateau en marbre, verre ou bois et sa structure - en acier - est disponible en trois finitions distinctes. 


+ produits - évènements - sièges - designer


accueil | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales