accueil | la revue | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales

Office et culture - stratégies et environnements tertiaires



LA boutique

Découvrez le dernier numéro d’Office et Culture, toute la collection et les articles. Souscrivez un abonnement en ligne, achetez un numéro ou un article de la seule revue, consacrée à l'aménagement des espaces de travail tertiaire.

publication

Office et Culture # 38

02 janvier 2016 Sorti aujourd'hui, le dernier numéro de l'année 2015 d' Office et Culture vous propose une fois encore, une série d'articles et d'analyses approfondies. A la une, c'est l'architecte Jacques Ferrier que nous présente Michèle Berzosa dont elle dit qu'il préfère le mystère à l’exhibitionnisme et le sensuel au sensationnel. Jacques Uso traite dans une article fort intéressant la modification des relations entre les représentants des salariés et les employeurs et leur conséquences. A lire  absolument : "Le nouveau risque social. La décentralisation normative".

Office et culture # 38


Editorial 

Peu après l’émergence de « nouvelles technologies de l’information et de la communication » (dont le disgracieux acronyme, NTIC, est heureusement en voie de disparition), sont apparus les « nouveaux modes de travail ». Sans définition bien stabilisée, cette appellation est une expression « fourre-tout »fort commode pour regrouper nombre des novations survenues dans le monde du travail depuis que notre économie de services s’est numérisée. Les mots français y côtoient ceux d’origine anglo-saxonne et dans bien des cas leur signifié reste incertain. D’une manière étonnante, selon leur origine, il leur arrive souvent de reprendre l’ambiguïté de sens de bureau (qui désigne à la fois un meuble) et le lieu où il est installé) ou de work (qui recouvre le lieu où l’on se rend tous les jours pour œuvrer et l’activité qu’on y exerce.) Coworking, dont nous avons déjà évoqué le cas ici, est un exemple particulier, car il réussit l’exploit de désigner, à la fois une activité, un lieu générique et un type d’aménagement. Télétravail (et télétravailleur) est un autre exemple de mot à acceptions multiples, allant d’un sens strict et restreint (code du travail) jusqu’à une assimilation au statut de nomade (qui, notons-le, peut être interne ou externe à l’entreprise !) J’ai même découvert dans une enquête récente que les vendeurs qui passent le plus clair de leur temps chez leurs clients étaient classés dans cette catégorie. Le contexte vous permettra souvent de déduire ou de subodorer le sens du mot. Mais si tel n’est pas le cas, évitez malentendus et quiproquos, et n’hésitez pas à demander à votre interlocuteur de préciser le sens.

Et, surtout, continuez à lire Office et Culture pour ne perdre aucun épisode des tribulations de ce « nouveau » vocabulaire. 

 

Alain Boisson

Directeur de la publication

 

Le sommaire

Commander le numéro

Abonnez vous 


+ produits - évènements - publication


accueil | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales