accueil | la revue | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales

Office et culture - stratégies et environnements tertiaires



LA boutique

Découvrez le dernier numéro d’Office et Culture, toute la collection et les articles. Souscrivez un abonnement en ligne, achetez un numéro ou un article de la seule revue, consacrée à l'aménagement des espaces de travail tertiaire.

salons

Sculpter le vide

23 avril 2015 A l’occasion du salon du meuble 2015 à Milan, Kartell a présenté deux chaises signées du designer Eugeni Quitllet. Dream-Air et Cloud-io représentent la « légèreté extrême », véritable obsession du designer catalan qui cherche, création après à « faire remonter le vide à la surface ». Le designer explique « qu’il ne designe pas la matière, mais l’air qui l’entoure ». Son travail consiste donc à « sculpter le vide, l’air et la lumière pour en faire de nouveaux objets » et notamment des chaises, sur lesquelles il est possible de s’asseoir, tout simplement.

cloud-io


La chaise Cloud-io est accompagnée du Vase-o, inaugure une collection toute en fraîcheur: « Ses gouttes se rassemblent naturellement, en  harmonie, pour donner forme à une chaise, une table, un vase“. Cette chaise est « un nuage qui prend la forme de nos rêves. » On retrouve la même ambition d’élégance « sinueuse » dans la réalisation de la chaise Dream-Air. Elle a été dessinée “comme un foulard dans le vent, un rêve en suspension dans l’air. Dream-Air est un simple cadre pour capturer la beauté de la courbe d’un corps assis dans le vide”. Il n’y a cependant aucun risque à utiliser ces chaises, qui se révèlent, même, confortables.

eugeni quitllet

vase-o


Vase-o

cloud-io


Cloud-io

dream-air


Dream-air

DREAM_AIR


Dream-Air


+ salons - design - Europe - designer


accueil | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales