accueil | la revue | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales

Office et culture - stratégies et environnements tertiaires



LA boutique

Découvrez le dernier numéro d’Office et Culture, toute la collection et les articles. Souscrivez un abonnement en ligne, achetez un numéro ou un article de la seule revue, consacrée à l'aménagement des espaces de travail tertiaire.

publication

#41 Office et Culture

15 octobre 2016 Si vous ne l'avez pas encore lu, il n'est pas trop tard. A la une, trois sujets d'importance qui portent sur le travail : " le bien-être au travail, un concept à la Janus", la manière dont se joue aujourd’hui cette question dans les entreprises n’est pas exempte de parts d’ombre. "Le temps et la durée ", deux notions clefs dans les relations de travail expliquées par Jacques Uzo. "Les conditions de travail", des revendications de années 1970. Retrouver le sommaire complet dans notre boutique.

couverture Office et Culture 41


Anarchique

 

Je me fais souvent la réflexion que pour qualifier ce que l’on observe actuellement dans les entreprises, on devrait plus souvent utiliser l’adjectif anarchique. À l’image des innombrables néologismes qui émergent en rangs serrés dans notre langue et que nous décrypte la pénétrante Élisabeth Pélegrin-Genel dans son Dictionnaire folâtre, anarchique présente l’avantage d’avoir des acceptions diverses et parfaitement antinomiques. Anarchique, l’organisation des entreprises qui, comme le recommandait Aristote pour les affaires de la cité, laissent jouer un rôle dans la gouvernance à ces affranchis modernes que sont les consultants, les experts, autoproclamés ou certi és, les freelances, indépendants et autoentrepreneurs de toutes sortes, de la génération X, Y ou Z. Anar, le mélange unique qui en résulte, souvent tumultueux, mais générateur de vitalité et de créativité. Anarchiques en n, ces organigrammes ultraplats, ou même carrément holacratiques, dont on peine souvent à comprendre les principes de fonctionnement. Anarchique, aussi, le lieu du travail qui ne se cantonne plus au bon vieux bureau d’autrefois et déborde partout dans la cité. Anarchique, l’espace de travail dont les territoires et les frontières ont disparu, mais où, parfois non sans mal au début, chacun trouve non pas « sa » place, mais « ses » places dans un environnement, au final, plus pertinent. Mais alors, quelles devraient être la forme et la structure d’un

Office et Culture anarchique congruent à cette analyse ? Bonne question, à laquelle nous n’avons pas encore trouvé de réponse judicieuse. C’est pourquoi la présentation de ce numéro 41 est restée inchangée ! Je souhaite que sa lecture vous intéresse et vous éclaire. 

 

Alain Boisson

Directeur de la publication

 


+ évènements - publication


accueil | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales