accueil | la revue | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales

Office et culture - stratégies et environnements tertiaires



LA boutique

Découvrez le dernier numéro d’Office et Culture, toute la collection et les articles. Souscrivez un abonnement en ligne, achetez un numéro ou un article de la seule revue, consacrée à l'aménagement des espaces de travail tertiaire.

architecture

aménagement

produits

évènements

la revue

archives

publication

# 51 Office et Culture

07 mars 2019 Sorti quelques jours avant l’ouverture du Mipim à Cannes, cette édition est marquée par une série d’articles sur l’immobilier, parmi lesquels un entretien avec Olivier Estève, directeur général délégué de Covivio qui livre son analyse de l’évolution qualitative du marché des bureaux ; La success story de Disney et Val d’Europe racontée par Christophe Giral, directeur immobilier d’Euro Disney ; ou encore le point de vue de Jean Philippe Bourgade, président de Marignan sur les ruptures technologiques et d’usage régulièrement annoncées dans l’immobilier. A lire aussi un passionnant article de Michèle Leloup qui se livre à un décryptage approfondi de La folle histoire du design, la nouvelle exposition permanente du MAD, ex Musée des Arts Décoratifs.

# 51 Office et Culture


Ces derniers temps, les fabricants de mobilier et accessoires de bureaux, sous des appellations qui fleurent bon la nostalgie (Collection, Classique, Vintage) ont multiplié les rééditions

de produits dessinés il y a un demi-siècle, voire plus. Le produit est identique à l’original ou a fait l’objet d’une relecture ou d’une réinterprétation contemporaine, mais il est toujours associé au nom (forcément connu) de son créateur. N’allez pas vous imaginer, comme je l’ai fait moi-même quand la tendance est apparue, qu’il s’agit d’une manœuvre habile pour séduire des décisionnaires qui, souvent, ne sont pas des perdreaux de l’année et s’inscrivent volontiers dans la mouvance « Avant, c’était mieux ». Après un certain nombre d’observations et de conversations avec des professionnels, j’opinerai maintenant que ces meubles, souvent qualifiés d’iconiques, sont appréciés parce qu’ils ont une histoire et s’ancrent dans le passé. Or, dans les espaces de travail actuels où tout est impermanent, flexible, mobile voire liquide, n’est-il pas rassurant de trouver par ci par là une bonne vieille ancre qui vous garantit un mouillage tranquille pour la matinée ou l’après-midi ? Ma récente visite au Salon du meuble et de l’éclairage de Stockholm m’a conforté dans cette approche. Plus que jamais nos amis nordiques créent nordique et fabriquent nordique. Et c’est pourquoi, même sur les stands qui présentent des produits innovants ou de rupture, on a l’impression d’être en terrain connu, presque chez soi, et on en éprouve une sensation d’apaisement et de plénitude fort gratifiante. Vive donc la nostalgie, mais sans excès toutefois !

Je vous souhaite une bonne lecture de ce numéro 51 auquel nous avons donné une coloration immobilière car il sortira de l’imprimerie juste avant que ne s’ouvrent les portes de la 30e édition du Mipim.

 

Alain Boisson

Directeur de la publication

 

Voir le sommaire

Acheter le numéro

S'abonner


+ évènements - publication - revue


accueil | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales