accueil | la revue | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales

Office et culture - stratégies et environnements tertiaires



LA boutique

Découvrez le dernier numéro d’Office et Culture, toute la collection et les articles. Souscrivez un abonnement en ligne, achetez un numéro ou un article de la seule revue, consacrée à l'aménagement des espaces de travail tertiaire.

France

La mobilité un levier de performance

04 décembre 2013 Depuis plusieurs années Mobilitis suit de près l'évolution du télétravail. Cette année l'objectif de l'étude confiée à OpinionWay visait à mesurer "les relations entre bien-être, performance et mobilité au travail." Si le développement du télétravail est encore faible, les lieux de travail se diversifient et se multiplient de manière informelle. Le travail à distance fait encore peur et le besoin de lien social est toujours très fort.

étude Mobilitis


Salariés et dirigeants sont unanimes, la mobilité est belle et bien entrée dans les pratiques de l’entreprise d’aujourd’hui, soit dans le cadre d’accord de télétravail – 16 % des salariés en bénéficient – soit de manière informelle. Le travail s’accomplit désormais dans une multiplicité de lieux à l’intérieur comme à l’extérieur de l’entreprise. Si peu de salariés sont concernés par un télétravail formel, 50% des salariés interrogés déclarent que leur entreprise autorise de manière formelle ou informelle le travail à distance. 

Et, parmi les salariés ne travaillant jamais à distance, 50% aimeraient avoir la possibilité de le faire. 

53% des salariés seraient même prêts à renoncer à leur augmentation de salaire annuelle pour avoir la possibilité de travailler à distance. Un chiffre qui laisse à penser que le travail à distance peut agir comme un nouveau levier de motivation pour les entreprises. Cependant,  pour 71% des salariés et 80% des dirigeants, le travail à distance n’est pas compatible avec la culture de l’entreprise.

Au sein de l’entreprise, la salle de réunion, grande ou petite, reste le lieu de travail privilégié en dehors du bureau. 67% des salariés sont toutefois amenés à travailler au bureau d’un collègue, 37% dans des lieux d’échange informel (espace lounge, cafétéria...) et...10% dans des « salles silence ». 

84% des salariés s’accordent à dire qu’il est important pour eux d’être au bureauafin de ne pas être trop isolés, 83% pour être tenus au courant des derniers changements dans l’entreprise et 75% pour avoir le sentiment de faire partie de l’entreprise. 65% déclarent, quant à eux, venir au bureau pour être plus efficaces et 51% pour que leur hiérarchie voie qu’ils travaillent.

Dirigeants et salariés s’accordent pour reconnaitre que l’environnement de travail a un impact sur le bien?être et la performance. 94% des dirigeants jugent que l’environnement de travail a un impact sur le bien-être et 93% sur la performance. Côté salariés, bien qu’un peu moins marquée, cette prise de conscience est également majoritaire. Ils sont 80% à considérer que l’environnement de travail a un impact sur leur niveau de bien-être et 75% sur leur performance.

Il en va de même pour le travail à distance. Pour 90% des salariés et 81% des dirigeants, il aurait un impact positif sur leur bien-être.  Et  sur leur performance pour 69% des salariés et 81% des dirigeants .

La majorité d’entre eux estiment, par ailleurs, que le travail à distance représente un facteur d’attraction de poids pour de futurs salariés (72%) mais aussi un facteur ayant un impact sur l’engagement des salariés (70%) et leur fidélisation (60%).

Enfin, parmi les dirigeants ayant mis en place un accord formel de télétravail, 85% reconnaissent que la performance de leurs salariés n’a pas baissé, 15% estiment même qu’elle aurait augmenté.

En savoir plus : Mobilitis

 


+ évènements - France - étude/sondage


accueil | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales