accueil | la revue | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales

Office et culture - stratégies et environnements tertiaires



LA boutique

Découvrez le dernier numéro d’Office et Culture, toute la collection et les articles. Souscrivez un abonnement en ligne, achetez un numéro ou un article de la seule revue, consacrée à l'aménagement des espaces de travail tertiaire.

expositions

Festival des Architectures Vives 2014

27 août 2014 A travers deux parcours, un dans la ville de Montpellier puis un à La Grande Motte, le public a pu au mois de juin découvrir des installations d’architecture contemporaine et des sites d’exception et parfois méconnus. Le Festival des Architectures Vives a pour vocation de sensibiliser le grand public au large domaine de l’architecture. Il s’attache pour ce faire,non seulement à promouvoir le travail d’une jeune génération d’architectes, paysagistes, urbanistes mais aussi à faire découvrir des territoires urbains inattendus.

Pavillon Montpellier FAV


A Montpellier les cours des hôtels particuliers, habituellement fermées au public, ont ouvert leurs portes le temps du festival. A La Grande Motte, le parcours urbain s'est déroulé au cœur de l’architecture de Jean Balladur, caractéristique de cette cité balnéaire, qui a récemment reçu le label de Patrimoine du XXème siècle. Cette année le festival a investi 20 sites au total avec 18 installations + deux pavillons. Ces pavillons servent à accueillir le public et sont le point de départ des parcours.

Pour la 9ème édition du Festival des Architectures Vives à Montpellier, le Pavillon a été réalisé par l’Atelier NH, Laura NARGEOT et Aurélie HARLIN, deux jeunes architectes qui  se sont inspirées de la Haute Couture et de sa vocation pour façonner la silhouette féminine et plus particulièrement du corset remis au goût du jour par Christian. A l’échelle de la cour, ce projet révèle une architecture de tressage où des cadres bois fonctionnent comme des génératrices de courbes. Un travail particulier est ainsi apporté au tressage d’une membrane, où les effets varient en fonction des formes données aux génératrices. Le volume du pavillon que conditionne ce tressage, se révèle dans son galbe et sa volupté, évoquant les lacets tressés d’un corset.  À l’image de la cour à la fois couverte et ouverte, composée de colonnes qui incitent à la déambulation, le projet questionne les positions dedans / dehors de par son volume devenant filtre pour la lumière, le regard, la cour et le cœur du pavillon.

Les équipes qui créent les installations éphémères sont sélectionnées après un appel à candidatures lancé en septembre. Elles viennent de France et de l’international. Quant aux architectes du pavillon, ils exercent dans la région Languedoc-Roussillon. Enfin, chaque année une université est invitée; cette année il s’agissait de l’Institute for Advanced Architecture of Catalonia (IAAC), qui venait de Barcelone.

Le Prix Public a récompensé l’installation « Cache-cache » de l’équipe de Johana Boktor, Marie Béniguel et Frédéric Madre, le Prix du Jury a été remis à l’équipe MoonWalkLocal pour « Savon[s] » et une Mention Spéciale a été attribuée à Alban Guého et le projet « Medusa ».

Crédit photo : Paul KOZLOWSKI ©photoarchitecture.com
Pour plus d’information : festivaldesarchitecturesvives.com/

Pavillon Montpellier FAV


Pavillon - Montpellier -Atelier NH / Laura Nargeot, Aurélie Harlin // Weave Shape

installation cache cache FAV


Marie Beniguel, Johana Boktor, Frédéric Madre // Cache-cache

Savon(s) FAV


MoonWalkLocal / Camille Ricard, Xin Luo, Etienne Henry, Axel Adam-Couralet, Lucas Geoffriau // Savon[s]

MEDUSA FAV 2014


Alban Guého // Medusa

Medusa /FAV 2014


Alban Guého // Medusa

Pavillon de la Grande Motte FAV 2014

Pavillon de la Grande Motte FAV 2014


A la grand Motte le Pavillon est réalisé par Jérôme Lafond et Marion Pujol, architectes urbanistes. A l’endroit où la mer rencontre la ville, le pavillon d’accueil entre en ‘’résonnance’’ avec ce lieu. Il joue avec les différentes échelles et se dévoile selon plusieurs lectures. De loin, un cube abstrait, blanc, se dévoile au fur et à mesure que l’on s’approche. La vue semble perturbée par les effets de moirages, de transparences et d’ombres que font les lignes tendue des parois de ce volume déformé par des intériorités. A quelques centimètres du pavillon, un tressage de cordage sur une structure métallique met, subtilement, en scène tous nos sens, l’éveil préalable avant la rencontre des œuvres sur la thématique de la sensualité.

Jardin de nuages, jardin suspendu, dentelle sur l’eau, tressage, moirage…  la 2ème édition du Festival des Architectures Vives à La Grande Motte portait sur le thème de la Sensualité que les visiteurs ont eu la joie de toucher, sentir, goûter en se promenant dans la ville.

 

L’équipe NAS Architecture a reçu le Prix Public et le Prix du Jury pour l’installation « Breath Box ». Une Mention Spéciale a été attribuée à Marion Moustey et Alexandre Arcens, les créateurs de « Onde sensuelle » et une seconde Mention Spéciale a été remise à Dots, l’équipe américaine à l’origine de « Cloud Garden ».

Breath Box FAV 2014


NAS Architectures / Hadrien Balalud de Saint Jean, Guillaume Giraud, Johan Laure // Breath box

Breath box FAV 2014


NAS Architectures / Hadrien Balalud de Saint Jean, Guillaume Giraud, Johan Laure // Breath box

Breath box FAV 2014


Breath box

Onde sensuelle FAV 2014


Marion Moustey, Alexandre Arcens // Onde sensuelle

Onde sensuelle FAV 2014


Onde sensuelle

Cloud Garden FAV 2014


DOTS / Jason Scroggin, Akari Takebayashi // Cloud Garden


+ évènements - expositions - concours - architecte


accueil | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales