accueil | la revue | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales

Office et culture - stratégies et environnements tertiaires



LA boutique

Découvrez le dernier numéro d’Office et Culture, toute la collection et les articles. Souscrivez un abonnement en ligne, achetez un numéro ou un article de la seule revue, consacrée à l'aménagement des espaces de travail tertiaire.

étude/sondage

La fonction immobilière en développement

17 septembre 2015 La contribution de l’immobilier à la performance de l’entreprise est fortement reconnue par la direction générale pour une entreprise sur quatre et assez reconnue pour près de la moitié des entreprises interrogées. C’est ce qui ressort d’une étude réalisée, en 2015 par Colliers, auprès de dirigeants d’entreprise et de consultants spécialistes des enjeux de transformation.

Etude Colliers


Etude Colliers


Si la contribution de l’immobilier est globalement reconnue dans l’entreprise par les directions générales, cette reconnaissance est liée toutefois au positionnement de la fonction immobilière dans l’organigramme et à la présence ou non d’une direction immobilière au sein de l’entreprise, notamment parce que seul un accès direct à la direction générale permet de valoriser la fonction. Levier de performance perçu comme essentiel pour près de la moitié des entreprises, la contribution d’une direction immobilière demeure complexe à mesurer dans de nombreux secteurs.

Etude cEtude Colliers


70% des entreprises citent le besoin de flexibilité comme un des trois plus grands enjeux pour la fonction immobilière.  La recherche de flexibilité est citée la plupart du temps comme le meilleur moyen de concilier les cycles « business » et «immobilier». Elle consiste à rendre le parc le plus flexible possible, en privilégiant le plus souvent la location et les prises à bail sur des durées d’engagement courtes ainsi que les espaces de travail ouverts et diversifiés (tiers lieux...).

Le bien-être au travail arrive en 4e position, après des priorités des entreprises concernant l’immobilier (performance économique et la productivité, avec un parc immobilier performant en termes de localisation, d’aménagement... ). Un chiffre qui marque une évolution dans la perception de la contribution de l’immobilier à  la performance. Les réflexions sur les environnements de travail concourent à plus de flexibilité  et une meilleure rationalité des mètres carrés, et visent une plus grande adaptation des espaces aux besoins des collaborateurs et à leur bien-être... Même si, semble- t-il, recherche de flexibilité et recherche d’économies prévalent dans les choix immobiliers. 

 


+ évènements - étude/sondage - résultats - immobilier


accueil | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales