accueil | la revue | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales

Office et culture - stratégies et environnements tertiaires



LA boutique

Découvrez le dernier numéro d’Office et Culture, toute la collection et les articles. Souscrivez un abonnement en ligne, achetez un numéro ou un article de la seule revue, consacrée à l'aménagement des espaces de travail tertiaire.

lumière

Le pont le plus connecté du monde

13 septembre 2017 Icône architecturale du paysage montréalais, le pont Jacques-Cartier se dote d’une signature lumineuse novatrice qui met en valeur l’unicité de sa structure. La programmation intelligente connectée en temps réel aux médias sociaux et aux mégadonnées fait de ce pont le plus connecté au monde. Chaque soir, il prend vie et il change constamment en synchronisation avec le cycle des saisons, la météo locale, la circulation automobile et les médias sociaux.




Projet porte-étendard mis en branle pour souligner le 375e anniversaire de la ville et le 150e anniversaire du Canada, l’illumination de ce colosse d’acier a représenté un énorme défi. Cette réalisation qui rassemble la ville et ses citoyens a été possible grâce à une expertise en génie civil et en gestion de projets à grande échelle combinée au talent créatif de Moment Factory et de six autres firmes de design locales de renommée internationale.

Au rythme du cycle des saisons, les couleurs changent

Le pont s’inscrit dans le cycle des saisons grâce à un calendrier chromatique de 365 couleurs uniques. Chaque jour de l’année, l’intérieur du pont (son cœur) se métamorphose et prend une nouvelle couleur. Il passe progressivement du vert printanier énergisant au jaune estival rayonnant, puis au rouge automnal voluptueux avant de virer au bleu glacé de l’hiver. Tout comme la montagne qui a donné son nom à la ville, le pont change de couleur tout doucement en fonction des saisons. La lumière changeante évoque le temps qui passe telle une œuvre d’art qui refléterait l’écosystème environnant.

L’énergie des Montréalais s’exprime en continu par le mouvement et la couleur de la « peau » de la structure du pont, sa façade extérieure. Son cœur bat au rythme des échanges des Montréalais en temps réel sur Twitter. La vitesse, la densité et l’intensité des points lumineux en mouvement varie en fonction de la fréquence à laquelle les mots-clics liés à Montréal sont publiés, aimés et partagés. En envoyant un Tweet directement au mot-clic du pont (#illuminationMTL), les spectateurs créent un point lumineux unique.

Dès la nuit tombée, à chaque heure pile le pont traduit les données montréalaises collectées tout au long de la journée en une courte série d’animations visuelles d’environ huit minutes. Puisant dans une grande variété de sources de données, dont la météo, la circulation, les nouvelles et les médias sociaux, le contenu évolutif fait du pont Jacques-Cartier un baromètre de la vie montréalaise.

Icône architecturale le jour, le pont se transforme à la tombée de la nuit. Quand le soleil se couche, le pont s’éveille dans une lente chorégraphie de points lumineux qui font danser sa structure. Au cours de la nuit, il utilise ces éléments pour raconter l’histoire de Montréal en un rythme continu. À l’aube, le pouls du pont diminue dans le jour qui se lève en attendant le prochain spectacle.

Pour plus d’informations : momentfactory.com/projets/tous/tous/illuminatio...

Crédit photo : Moment Factory

 

Jacques Cartier Bridge

Jacques Cartier Bridge

Jacques Cartier Bridge

Jacques Cartier Bridge

Jacques Cartier Bridge

Jacques Cartier Bridge

Jacques Cartier Bridge

Jacques Cartier Bridge

Jacques Cartier Bridge

Jacques Cartier Bridge

Jacques Cartier Bridge

Jacques Cartier Bridge

Jacques Cartier Bridge


+ architecture - aménagement - lumière - Amerique(s)


accueil | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales