accueil | la revue | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales

Office et culture - stratégies et environnements tertiaires



LA boutique

Découvrez le dernier numéro d’Office et Culture, toute la collection et les articles. Souscrivez un abonnement en ligne, achetez un numéro ou un article de la seule revue, consacrée à l'aménagement des espaces de travail tertiaire.

France

Le 10 Grenelle

31 août 2017 Les deux immeubles construits dans les années 1950 sur les plans de l'architecte Pierre Dufau boulevard de Grenelle à Paris, viennent d’être entièrement rénovés et restructurés par l'agence B architecture. Un adresse désormais repérable et remarquable par ses façades blanches et du métal blanc perforé.

10 boulevard de Grenelle


Propriété de AG2R la Mondiale, le 10 rue de Grenelle a été construit sur un terrain qui faisait partie d’un ensemble de parcelles mises à disposition par l’Etat dans les années 1950 pour la réalisation de programmes de logements sociaux et à destination de différentes administrations publiques. Dans l’esprit des grands ensembles, ces immeubles de grande hauteur (IGH) étaient caractéristiques de l’époque : de grandes dalles nervurées en béton préfabriquées, une trame de façade peu exploitable pour un immeuble contemporain, de faibles hauteurs sous plafond... Après le déménagement du ministère de l’intérieur, locataire depuis 25 ans, AG2R La Mondiale, a pris la décision de rénover et moderniser cet ensemble immobilier, composé de deux bâtiments de 12 et 16 étages + 2 niveaux de sous-sol, devenus obsolètes, inconfortables et énergivores. Après s’être imprégnée de l’histoire du site, un des premiers partis de l’architecte a été de proposer un accès facile et fluide en inversant les flux du site. L’entrée s’effectuerait désormais boulevard de Grenelle et non plus rue Nélaton où serait créé un jardin à la mémoire des victimes de la rafle du Vel D’hiv. Le nouvel accès devenu visible et naturel avec un grand parvis paysager en face du Métro Bir-Hakeim met en valeur les deux ailes du bâtiment de Dufau ainsi que le pavillon d’accueil enveloppé d’acier Corten, nouvellement créé. « Ainsi, les deux bâtiments qui, hier, tournaient le dos à la ville, se déploient vers l’extérieur et accueillent les visiteurs à bras ouverts », explique l’architecte Vera Matovic. Le pavillon, non seulement permet d’accéder aux deux bâtiments par deux passages vitrés mais aussi d’accueillir le public du centre d’affaires (ERP et aux niveaux inférieurs qui abritent auditorium et espaces de réunion et de restauration.
L’exigence environnementale a conduit l’architecte à choisir un traitement des façades non seulement efficace mais aussi esthétique. Un dispositif d’occultation et d’ombrage en tôle métallique perforée, les « flaps », habille intégralement les façades les plus exposées. Des volets verticaux actionnés par des capteurs photosensibles servent de pare-soleil lorsqu’ils sont repliés et tamisent la lumière quand ils sont abaissés. Les autres façades s’ouvrent à la lumière naturelle, le tout respectant un niveau d’isolation accru. A l’articulation entre les deux ailes, une lanterne vêtue de métal abrite des lieux d’exception : salles double hauteur et jardin d’hiver donnant l’accès sur une terrasse au 12e étage avec vue sur la Seine et Paris. Le métal a été retenu comme matériau de prédilection pour ce projet parce que « c'est un matériau souple quiqui répond à toutes les exigences et accompagne le langage architectural », a rappelé Véra Matovic.

A l’intérieur, une attention particulière a été portée à la décoration confiée au designer Ora-ïto  qui a su donner une tonalité harmonieuse et une personnalité à l’ensemble des espaces communs. Le restaurant d'entreprise, situé en sous-sol, bénéficie des puits de lumière avec jardin et les alcôves utilisables pour des réunions sont protégées par des claustras de bois qui laissent passer la lumière. Mais c’est surtout, l’escalier monumental que l’on découvre dès que l’on pénètre dans le pavillon qui l’on retiendra. Ora-Ïto a designé les éléments structurants conçus par B.architecture et ils ont imaginé conjointement la matérialité de l’enveloppe de ces éléments.

Dans quelques semaines, le 10 Grenelle deviendra un nouveau pôle média parisien. Les 1.500 collaborateurs du groupe Les Echos-Le Parisien, détenu par LVMH y occuperont les 12 étages des deux ailes.

Architecte : B architecture

Crédits photos : Vladimir Portalo et Pierre Perrin

 

10 Grenelle

10 Grenelle

10 Grenelle

façade 10 Grenelle

façade 10 Grenelle

10 Grenelle

Le Parisien-les Echos

Siège du Parisien les Echos

Siège du Parisien les Echos

Siège du Parisien les Echos

10 Grenelle

jardin de la memoire Rafle du Vel d'hiv


+ architecture - aménagement - France - rénovation


accueil | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales