accueil | la revue | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales

Office et culture - stratégies et environnements tertiaires



LA boutique

Découvrez le dernier numéro d’Office et Culture, toute la collection et les articles. Souscrivez un abonnement en ligne, achetez un numéro ou un article de la seule revue, consacrée à l'aménagement des espaces de travail tertiaire.

architecture

aménagement

produits

évènements

la revue

archives

Europe

A la pointe des énergies renouvelables

19 avril 2013 Le groupe allemand Solon est l’un des plus grands fabricants de modules solaires photovoltaïques en Europe. Il a confié au cabinet d’architecture Schulte-Frohlinde la conception de son nouveau siège social à Berlin. La pierre angulaire du projet : la communication, entre les hommes et les éléments, en gommant les frontières entre high-tech et nature, entre intérieur et extérieur.

Pointe du toit du bâtiment de Solon


Les bureaux ont été implantés dans le parc Adlershof - la nouvelle ville berlinoise de la Science, de la Technologie et médias - qui réunit de nombreux instituts de recherche sur l'énergie renouvelable et des entreprises de technologie. Situé à la pointe sud du parc, le nouveau bâtiment de la firme s’étend sur une surface de 36 000 m², dont 8 300 m² de bureaux et 18 900 m² dédiés à la production. En tant qu'acteur innovant dans le secteur des énergies renouvelables, le groupe s'est engagé à respecter les principes du développement durable par une gestion efficace des ressources d'énergie alternatives. La structure architecturale en forme de "coque" réunit une gamme d’outils technologiques performants, notamment un système photovoltaïque d’une puissance de 210 kWc installé sur le toit. Les architectes se sont appuyés sur un concept esthétique naturel jouant entre courbes et perpendiculaires. L’ensemble architectural est triangulaire, une ligne convexe forme un côté tandis que le toit se rétrécit vers le sol formant la pointe du bâtiment.

Pour la façade, l'accent a été mis sur une isolation thermique de haute qualité et l’utilisation de matériaux durables. Elle se compose de lamelles en bois de pin servant de pare-soleil, de surfaces en verre à revêtement antisolaire et de panneaux acoustiques. Le contrôle thermique est assuré par les conduites d'eau intégrées dans la structure en béton. La chaleur résiduelle provenant de la zone de production ou du chauffage additionnel est ainsi stockée dans les murs. Cinq systèmes de ventilation décentralisés ont été installés. Exclusivement utilisés au cours des mois froids, ils minimisent la ventilation manuelle. L'utilisation des matériaux naturels bruts permet en outre d'améliorer significativement le bilan énergétique du bâtiment. Enfin, la combinaison intelligente du verre, de l'acier et du bois crée une atmosphère ouverte et accueillante.
Le toit a été aménagé et pourvu d’une terrasse paysagée réservée à la fois aux moments de détente et au travail. Les huit cages d’escaliers qui y mènent sont revêtues d’acier rouillé Corten qui donne à la construction une note d’inachevée, une caractéristique esthétique qui met en évidence l'évolution constante du groupe. La zone de production et les bureaux, situés dans deux espaces distincts, sont reliés par trois ponts. Au milieu se dresse l’atrium en verre par lequel plusieurs allées et trois ascenseurs - dont un paternoster - conduisent vers les différents départements. Les nombreuses cours intérieures laissent la lumière naturelle pénétrer au cœur du bâtiment. Elles offrent non seulement un éclairage naturel, mais évitent également une accumulation excessive de chaleur pendant l'été. Les éléments intérieurs ont été réduits à leur plus simple expression pour ne conserver que l’essentiel. Ils présentent une grande flexibilité dans la conception des plans de salle. De nouveaux lieux de travail peuvent ainsi être mis en place à tout moment.
Solon a également innové dans les technologies de stockage. Des prises d’alimentation mobiles baptisées "e-navettes" ont été développées. Rechargées la nuit grâce à l’énergie solaire accumulée en journée par les panneaux photovoltaïques, elles fournissent de l’énergie pendant plusieurs heures. De plus, un réseau sans fil a été intégré à l’ensemble de l’édifice pour assurer une connexion permanente aux salariés, partout dans l’enceinte du bâtiment jusque sur le toit-terrasse. A chaque étage, bureaux, salles de réunions et zones de détente se côtoient. Les collaborateurs peuvent s’isoler dans de petites cellules de travail, ou profiter d’espace de repos dans des fauteuils en cuir ancien ou des canapés modernes. Des îlots d'approvisionnement multifonctionnels accueillent les installations sanitaires et structurent l’espace. Ils fournissent les imprimantes et les stations de recharge électrique pour les "e-navettes", et servent d’espace de rangement, de vestiaires, de kitchenette… Les notes de couleurs qui les caractérisent font office de signalétique et contrebalancent avec l’emploi des matériaux bruts.
En face du siège, des scooters électriques mis à disposition des collaborateurs et des clients sont alimentés par une station de recharge solaire. L’énergie stockée au cours d’une journée ensoleillée est en mesure de fournir 1 000 km d’autonomie. Quant au jardin, il est irrigué par l'eau de pluie récupérée et stockée dans des réservoirs souterrains, l'eau excédentaire coule dans les tranchées d'infiltration.

Bien que l'architecture soit un facteur important, c'est le comportement des personnes au quotidien qui contribue à un bon équilibre écologique. Aussi, les architectes ont travaillé en étroite collaboration avec le professeur Norbert Fisch, directeur de l'Institut de la Construction et de la technologie solaire à l’Université technique de Braunschweig, "l'énergie est trop précieuse pour être gâchée. Nous avons développé un nouvel outil qui permet à chaque personne de contrôler leur consommation d'énergie de façon responsable" explique-t-il. En effet, un système de contrôle innovateur permet de commander individuellement la ventilation, le chauffage et l'éclairage offrant aux collaborateurs la possibilité d’être eux-mêmes des acteurs responsables de leur environnement.

www.solon.com
Lieu : Berlin
Surface : 36 000 m²
Architecte : SFA Schulte-Frohlinde Architekten
Photo d'ouverture : Silke Reents

Ligne courbe du bâtiment de Solon


Photo : Myrzik & Jarisch

Toit-terrasse du bâtiment de Solon


Photo : Myrzik & Jarisch

Cour intérieure


Photo : Myrzik & Jarisch

Ascenceur paternoster du bâtiment de Solon


Photo : Myrzik & Jarisch

Bureaux vitrés


Photo : Myrzik & Jarisch

Panneaux photovoltaïques


Photo : Myrzik & Jarisch

Atrium en verre


Photo : Myrzik & Jarisch

Espace intérieur


Photo : Myrzik & Jarisch

Bureaux et cour intérieure


Photo : Myrzik & Jarisch

Canapés zone de détente


Photo : Myrzik & Jarisch

Canapés zone de détente


Photo : Myrzik & Jarisch

Espace intérieur


Photo : Bernd Brundert

E-navettes mobiles


Les "e-navettes"
Photo : Myrzik & Jarisch

Îlots d'approvisionnement


Photo : Myrzik & Jarisch

Cuisine


Photo : Myrzik & Jarisch

Station de recharge solaire pour scooters


Photo : Bernd Brundert


+ architecture - Europe


accueil | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales