accueil | la revue | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales

Office et culture - stratégies et environnements tertiaires



LA boutique

Découvrez le dernier numéro d’Office et Culture, toute la collection et les articles. Souscrivez un abonnement en ligne, achetez un numéro ou un article de la seule revue, consacrée à l'aménagement des espaces de travail tertiaire.

concept

Tour Euravenir

23 avril 2014 Dernier élément de la première phase du quartier Euralille, lancée en 1988, la tour Euravenir a été achevée à la fin de l’année 2013. Conçue par LAN architecture, avec sa volumétrie ciselée et ses façades changeantes, elle occupe une position stratégique dans son environnement.  

immeuble de bureau


Les architectes ont pris pour parti d’adopter une architecture « multiforme » qui puisse, par sa géométrie, apporter une réponse spécifique aux différentes problématiques liées à la fois à l’échelle, à la géographie et au programme du projet. Par un jeu de prolongement et d’entrecroisement des axes à l’intérieur de la parcelle, l’extrusion initiale a été ciselée pour obtenir une sorte de petite tour. Parachevant l’avenue Le Corbusier, cet élément vertical forme aussi un immeuble d’angle pour la place Valladolid et un signal urbain lorsqu’on vient du périphérique en contrebas.

Grâce à cette architecture, un nouvel espace urbain est agencé, combinant privé et public, verticalité et horizontalité. La base du projet offre aux habitants et aux usagers des bureaux un espace public.

Dans ce projet de bureaux où le programme est très flexible, c’est la forme qui est venue dicter l’usage et non l’inverse. Chaque étage est organisé autour d’un noyau central qui regroupe l’ensemble des espaces servants, et les circulations verticales. Les plateaux des bureaux ont été conçus de manière à permettre un aménagement flexible et rationnel et favoriser le fractionnement des plateaux en deux surfaces équivalentes.

De plus, la géométrie facettée de la tour permet à la fois de dégager les vues et d’ouvrir l’ensemble du carrefour sur le fond arboré du cimetière au Nord. Pour compléter cette démarche de mise en relation, les façades deviennent un ensemble de fenêtres tournant à 360° sur la ville : des cadrages qui donnent à la fois vers le nouveau, le végétal et le centre-ville.

Les façades se définissent par plusieurs dessins générés à la fois par l’orientation, par l’usage et par les besoins thermiques. Ainsi se juxtaposent des zones très vitrées, des parties en double peau, et différents systèmes d’habillage en cuivre plus ou moins poreux. Le cuivre est utilisé comme un bardage fixe, dans les parties de façade opaques ou semi vitrées. On le retrouve également sous forme de panneaux perforés, qui permettent de régler finement, suivant l’orientation, la pénétration de la lumière.

Architecte : LAN - contact : asd@lan-paris.com

Photo © Julien Lanoo, 2014

Immeuble Euravenir à Lille

façade en cuivre

façade en cuivre

façade en cuive

euravenir

immeuble de bureau à Lille

axonometrie

axonometrie


+ architecture - concept - France


accueil | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales