accueil | la revue | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales

Office et culture - stratégies et environnements tertiaires



LA boutique

Découvrez le dernier numéro d’Office et Culture, toute la collection et les articles. Souscrivez un abonnement en ligne, achetez un numéro ou un article de la seule revue, consacrée à l'aménagement des espaces de travail tertiaire.

architecture

aménagement

produits

évènements

la revue

archives

concept

Siège de Lightspeed au Canada

03 mai 2016 Pour le nouveau siège mondial de Lightspeed, développeur de logiciel de point de vente, ACDF architecture a réhabilité trois étages de la station de train/Hôtel historique Viger de Montréal, un bâtiment presque oublié dont les tourelles donnent sur une vaste place carrée. 

Lightspeed


Lightspeed, depuis sa création en 2005 est passée d’une entreprise en appartement à une entité mondiale en plein essor avec des filiales en Europe et en Amérique du Nord. Evaluée à un milliard de dollars, elle vise à devenir la première entreprise de technologie de Montréal. Son siège, de 3 000 m2  et 2 000 de plus d'ici le printemps 2016, la direction voulait suffisamment d’espace pour une main-d'œuvre en expansion tout en conservant sa culture d’origine de start-up et son agilité. ACDF a cherche à tissé des liens entre le passé et l'avenir qui reflètent l'héritage unique et la joie de vivre de l’environnement local ( tout en reprenant les standards des bureaux de technologie de la Silicon Valley). Pour ce faire des interventions contemporaines tels que les murs lisses de verre, des pavillons colorés, des peintures murales de Arlin Cristiano de Sao Paulo et Jason Botkin de Montréal associés à la structure industrielle, réveillent histoire de l'édifice. ACDF a commencé la conversion de bureau, en  laissant un palimpseste ; a révélé les espaces de double hauteur, avec leurs immenses poutres en bois, qui ont été occultées au cours d'un remodelage des années 1950; conservé les murs de briques et à gauche sans fioritures les extrémités monumentales, poutres en acier cloutées. Maintenant, vu de l'ascenseur, la réception stratifiée offre une représentation graphique aplatie du logo rouge et blanc de Lightspeed. Un sens de l'humour similaire imprègne le reste de l'espace. Par exemple, ACDF a installé trois pavillons stratifiés en forme de cabane dans le hall. Chacun ressemble à une mini-maison haute brillante, un clin d'œil au confort de la maison ainsi qu’au précédent bureau du client. Les cabanes sont adjacentes à la "piscine", espace commun avec une cuisine à côté. La zone couleur d’eau, composée d’un sol époxy et fibre de verre, a été fabriquée sur mesure par millworker Etienne Hotte.
Dans les espaces de travail décloisonnés, des meubles sombres striés de blanc sont des reliques de l'ère industrielle,  tout comme les hauts plafonds en bois, les coins mansardés ou encore les murs de briques élégamment effilochés. Le neuf et l’ancien s’oppose, ainsi que l'infusion de graphiques, des lignes et des formes abstraites de Jason Botkin, mais génère synergie et stimule la créativité.

Dans le futur des extensions sont prévues. Un nouvelle espace disposera d'un bain à remous et de barbecues; un salon de cigares de style à l'intérieur avec des planchers à chevrons et canapés en cuir moelleux; et, un amphithéâtre pourra accueillir 215 personnes.

Architect: ACDF Architecture
Architectural project team: Maxime-Alexis Frappier, Joan Renaud, Laure Giordani, Laurence Le Beux, Christelle Montreuil Jean-Pois: 

Photography is by Adrien Williams.

 

Lightspeed

Lightspeed

Lightspeed

Lightspeed

Lightspeed

Lightspeed

Lightspeed

Lightspeed

Lightspeed

Lightspeed

Lightspeed


+ architecture - aménagement - concept - Amerique(s)


accueil | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales