accueil | la revue | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales

Office et culture - stratégies et environnements tertiaires



LA boutique

Découvrez le dernier numéro d’Office et Culture, toute la collection et les articles. Souscrivez un abonnement en ligne, achetez un numéro ou un article de la seule revue, consacrée à l'aménagement des espaces de travail tertiaire.

architecture

aménagement

produits

évènements

la revue

archives

concept

La "lanterne magique" de Rudy Ricciotti

28 septembre 2013 Aujourd’hui l’Espace culturel et social Aimé Césaire de Gennevilliers ouvre ses portes. C’est avant tout un défi architectural, signé Rudy Ricciotti qui a fait appel à des savoir-faire constructifs d’une très haute technicité et un hommage artistique rendu à Aimé Césaire par Hervé Di Rosa.

Espace Aimé Césaire à Gennevilliers


Implanté avenue du Luth, dans le quartier éponyme, le bâtiment se présente sous la forme d’un cube blanc, lacéré d’entailles, inspirées du  peintre Lucio Fontana.  « Chaque façade est armée de treillis soudés avec des échancrures prévues pour les fenêtres. Elles sont ensuite soulevées verticalement et placées dans les banches de façades. Ça a l’air simple grâce au génie des ouvriers, techniciens et ingénieurs », explique Rudy Ricciotti. Au-delà de la prouesse technique, il ajoute que "l’espace, en bout  de perspective de l’avenue, agit un peu comme une lanterne magique la nuit.  Une citrouille cubique (dont les fenêtres sont bordées d’éclairages LED de couleur) qui ne se prend pas au sérieux et qui tend la main au quartier."
A l’intérieur, c’est au tour de l’artiste Hervé di Rosa de marquer son empreinte autour du concept du « vivre ensemble ». Il fait partager, dans le hall en hommage à Aimé Césaire, son œuvre et ses combats,  les valeurs d’une ville métissée et cosmopolite.  Le plasticien a réalisé une œuvre de papier peint de plus de 800 m²,  une sculpture monumentale de 9 mètres de haut, représentant un robot gigantesque brisant ses chaînes. Hervé Di Rosa a, par ailleurs, créé 30 pièces de mobilier originales (chaises, tables, fauteuils…), avec l’ambition "que tout le monde, tous les jours et à n’importe quel moment de la journée, puisse s’installer et lire le journal ou discuter, et ainsi rencontrer les autres habitants. Ce hall doit être un lieu de vie favorisant le vivre ensemble."

Ce bâtiment d’une superficie de 2 330 m², abrite une médiathèque, un centre social avec plusieurs salles d’activités diversifiees et une salle polyvalente dédiée aux expositions, aux rencontres débats… Jacques Bourgoin, maire de Gennevilliers et conseiller général des Hauts-de-Seine a rappelé que "fruit d’une longue concertation, l’Espace culturel et social Aimé-Césaire vient offrir aux habitants, aux professionnels et aux acteurs associatifs un nouveau lieu dédié à la rencontre, aux échanges et au développement de projets."

Architecte : Rudy Ricciotti

Peinture/sculpture, décoration du Hall : Hervé Di Rosa

Photos : Didier Comellec

façade béton

hall d'accueil

hall d'accueil

robot /Hervé DI ROSA

Rudy Ricciotti, Hervé Di Rosa, Jacques Bourgoin


Rudy Ricciotti, Hervé Di Rosa, Jacques Bourgoin

médiathèque


+ architecture - concept - France - architecte


accueil | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales