accueil | la revue | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales

Office et culture - stratégies et environnements tertiaires



LA boutique

Découvrez le dernier numéro d’Office et Culture, toute la collection et les articles. Souscrivez un abonnement en ligne, achetez un numéro ou un article de la seule revue, consacrée à l'aménagement des espaces de travail tertiaire.

architecture

aménagement

produits

évènements

la revue

archives

œuvre d'art

Quand l’art s’invite dans les bureaux

20 novembre 2012 L’art dans l’entreprise est, pour les entreprises l’ayant déjà expérimenté, plus important aujourd’hui qu’il ne l’a jamais été. C’est, en effet, ce qui ressort d’une étude conduite par IAC, International Art consultants en partenariat avec BCO, British Council of Offices, sur les dernières tendances et les meilleures pratiques dans le domaine. Entretien avec Véronique IACU, art consultant chez IAC France.

oeuvre Jason Bruges


Quels sont les effets de l’introduction de l’art dans l’entreprise ?
Les résultats de cette enquête sont parlants : une très large majorité ( 86%) des entreprises interrogées  estiment que l’art, par sa capacité à associer tous les intervenants,  a désormais un rôle essentiel dans la manière de travailler et contribue au « mieux vivre » tant recherché aujourd’hui. En premier lieu, on constate que les espaces concernés sont jugés plus accueillants pour les équipes comme pour les visiteurs. L’art attire et en fait une entreprise à laquelle on a envie de rester fidele. Deuxièmement, l’art développe la créativité et accroît d’autant plus la productivité individuelle et collective, que les employés auront été impliqués dans le processus de sélection des œuvres. La participation du personnel à un choix consensuel est une condition essentielle à la réussite du projet, lui donne du sens, créé des liens et donne une âme à l’entreprise. Troisièmement, les messages et les images associées aux œuvres concourent à véhiculer l’éthique de l’entreprise et notamment en matière de RSE (responsabilité sociale des entreprises). Quatrièmement, l’art participe au développement de la flexibilité dans les environnements de travail qui offrent de plus en plus d’espaces ouverts polyvalents pouvant accueillir toutes les formes d’art, fonctionnelles, cinétiques ou digitales et ainsi favoriser l’investissement de ces lieux. De plus, le système de location ajoute de la souplesse en donnant la possibilité de changer régulièrement les œuvres exposées.
Existe t’il un profil type d’entreprise utilisatrice d’art, et comment font elles pour le mettre en œuvre ? De la TPE de 10 salariés au siège d’une grande institution financière de 2500 personnes, on ne peut pas parler de profil type ou de taille critique. Les entreprises qui engagent cette démarche font de plus en plus appel à des consultants en art. On intervient le plus généralement à l’occasion d’un nouvel emménagement lorsque l’entreprise veut profiter de cette occasion pour affirmer un marquage identitaire fort. Pour des projets de grande envergure, on travaille en amont avec les architectes et on accompagne nos clients jusqu’à l’installation. 
Des « best practice » mises en exergue dans l’étude, quelles sont celles que vous recommandez en priorité ?
Tout d’abord, il faut définir le ou les lieux de destination des œuvres et comment on va les installer. Adopter ensuite  la meilleure formule du point de vue économique, et ce n’est pas forcément l’achat, car la location permet d’avoir un espace fluide et plus flexible pour un investissement moindre qui entre dans les frais généraux. Cette option est d’ailleurs de plus en plus fréquemment choisie. Comme on l’a déjà évoqué, une des clés du succès réside dans l’implication du personnel afin d’obtenir l’adhésion du plus grand nombre des parties prenantes.  Enfin, il convient de faire vivre les œuvres en créant des évènements qui facilitent les échanges et favorisent l’interactivité: rencontres avec les artistes, visites du personnel, catalogue, brochure etc.

Making art in Work Place, rapport de l’enquête réalisée par IAC et BCO (British Council of Offices) auprès de 1500 membres de BCO, a l’aide d’un questionnaire en ligne comportant 16 items. Ces données ont été complétées par une phase qualitative auprès de praticiens du design intérieur, d’aménageurs de bureaux, de psychologues et d’entreprises ce qui confère à cette étude une grande crédibilité dans ce domaine. 
Image d'ouverture : Installation De Jason Bruges

oeuvre d'art


Textile Art : Ptolemy Mann / IAC

oeuvre Amy Cushing


Installation Amy Cushing / IAC

Véronique IACU


International Art Consultants est une société britannique basée à Londres basée à Londres, à Paris et à Dubai. Elle propose tous les services de consultant en art : audit de collection, mise en place d’une stratégie avec réflexion sur l’image de marque de l’entreprise, édition de catalogues, évènements clefs en main. Les équipes d’IAC, consultants, restaurateurs, experts techniques, répondent à tout type de demande en art, aménagement de halls d’accueil, art environnemental en France et dans le monde (Europe, Moyen-Orient, Etats-Unis). Parmi 1500 références d’artistes, IAC conseille dans le choix d’œuvres propres à dynamiser les locaux de bureaux : sculptures, peintures, photographies, céramiques à l’achat ou en location.

Contact à Paris : Véronique IACU


+ aménagement - œuvre d'art


accueil | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales